L’entreprenariat en Afrique de l’Ouest, côté PME.

De retour d’une semaine de mission au Bénin ce mois de novembre 2020, je fais le bilan que je travaille avec finalement beaucoup de femmes qui sont à la tête de leur activité professionnelle. Elles ne revendiquent en rien ce statut de «Femmes et chef d’entreprise», non, pas un instant. C’est juste mon constat. Ces DG restent humbles.

Dans le secteur de la transformation agroalimentaire en Afrique subsaharienne, les femmes sont en effet très présentes. Souvent à la tête de PME démarrées ‘dans leur garage’ c’est à dire dans la cour de la maison et qui se développent peu à peu sans recours à l’emprunt ou presque. Elles appliquent de bonnes pratiques, sont certifiées, autorisées à vendre en dehors des frontières. Elles sont solides avec une clientèle diversifiée dans le pays et dans la région. Elles font le dos rond avec les épreuves comme au cours de cette période Covid et restent debout. Il y a de la ténacité chez ces entrepreneuses-là, du courage bien entendu mais aussi une prudence dans leur choix. 

Chapeau bas, mesdames. C’est un vrai plaisir, une joie de travailler avec vous.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *